Les Parisiennes sont-elles chaudes comme des baraques à frites?

En parcourant divers blogs féminins (non, pas de noms, vous n’avez qu’à chercher vous-même bande de fainéants :p), j’ai eu l’impression que les parisiennes semblaient beaucoup plus libérées que leurs homologues belges.

N’est-ce qu’une fausse impression basée sur un échantillon non représentatif? Ou bien, les parisiennes sont-elles effectivement plus libérées et font-elles preuve de moins de pudibonderie pour aborder des sujets “chauds”?

Et si oui, pourquoi?
(et pourquoi ne vis-je pas à Paris alors?)

[oui, je sais, je fais dans le racoleur en ce moment; mais bon, c’est l’été et puis je voudrais exploser le nombre de commentaires ;)]

11 Responses to Les Parisiennes sont-elles chaudes comme des baraques à frites?


Comments

    comment_type != "trackback" && $comment->comment_type != "pingback" && !ereg("", $comment->comment_content) && !ereg("", $comment->comment_content)) { ?>
  1. Comment by vinalia | Quintidi Décade II Messidor An CCXIV at 01:41:24

    Tu veux que je parle de Q sur mon blog ?

    Bon évidemment il faudrait que j’invente les histoires :D

  2. comment_type != "trackback" && $comment->comment_type != "pingback" && !ereg("", $comment->comment_content) && !ereg("", $comment->comment_content)) { ?>
  3. Comment by nono | Quintidi Décade II Messidor An CCXIV at 12:01:58

    Oui, peut-être, mais bon, l’inconvénient, avec les baraques à frites, c’est que c’est gorgé d’huile. Du coup, ça fait un peu comme avec les savons mouillés. Tu crois que tu le tiens bien fermement, et puis pof, ça t’échappe des mains, et ça part au loin…

    Euh… si quelqu’un a compris ce que je viens de dire, je veux bien qu’on m’explique, parce que là, moi, c’est pas pour dire, mais je me suis auto-largué dans mon commentaire… Des fois, je me fatigue, si, si, vraiment… Je suis las, las, las…

  4. comment_type != "trackback" && $comment->comment_type != "pingback" && !ereg("", $comment->comment_content) && !ereg("", $comment->comment_content)) { ?>
  5. Comment by bobzeflash | Quintidi Décade II Messidor An CCXIV at 16:04:17

    vinalia : je trouve qu’il y a beaucoup trop de Q sur ton blog…
    nono : tu as besoin de vacances (ah mince ! t’en reviens pas ???)
    un homme : c’est rigolo parce qu’il me semblait que les filles belges étaient moins tortilleuses… ou alors c’est juste la Belge que j’avais rencontré il y a quelques années (compliqué de faire une loi à partir d’un cas). Parce qu’à Paris c’est pas ça : ça fait la chaudasse planquée derrière son écran, et puis dans la vraie vie ça redevient une petite fille…

  6. comment_type != "trackback" && $comment->comment_type != "pingback" && !ereg("", $comment->comment_content) && !ereg("", $comment->comment_content)) { ?>
  7. Comment by faust | Quintidi Décade II Messidor An CCXIV at 16:34:46

    on voit que tu prends pas la peine de t’attarder sur (dans ?) les bonnes, mon cher bob ! je croyais que t’aimes les chieuses ? (pour la 15è fois de la journée, oui je suis lourde)

  8. comment_type != "trackback" && $comment->comment_type != "pingback" && !ereg("", $comment->comment_content) && !ereg("", $comment->comment_content)) { ?>
  9. Comment by Maxime | Quintidi Décade II Messidor An CCXIV at 22:05:35

    En tant qu’ancient parisien vivant à présent à Bruxelles, je n’ai pas l’impression d’y voir une différence. Certes, j’avoue ne fréquente pas la blogosphère féminine, assez curieusement je dirais même que sur internet, je fréquente probablement plus de gays que de nanas.

    Néanmoins, j’ai envie d’y mettre l’anonymat des grandes villes sur le coup. A Bruxelles, quand tu sors, où que tu ailles, tu as de fortes chances de tomber sur quelqu’un que tu connais. A Paris, c’est bien moins probable. Donc il est probable que certaines sous prétexte de rester anonymes, et de sentir leur anonymat plus solide, se lâche plus sur le grand ternet.

    Bon, j’admet, c’est un poil foireux ce que je dis, comme cette histoire de savonnette dans une baraque à frites.

  10. comment_type != "trackback" && $comment->comment_type != "pingback" && !ereg("", $comment->comment_content) && !ereg("", $comment->comment_content)) { ?>
  11. Comment by Madame C | Septidi Décade II Messidor An CCXIV at 18:09:04

    Moi je dis que c’est celles qui en parlent le plus qui en font le moins!

    Ben quoi? Non, je n’ai pas de blog… Pourquoi?

  12. comment_type != "trackback" && $comment->comment_type != "pingback" && !ereg("", $comment->comment_content) && !ereg("", $comment->comment_content)) { ?>
  13. Comment by Un Homme | Septidi Décade II Messidor An CCXIV at 18:12:29

    Madame C.: Tu peux prouver tes dires? ;)
    Maxime: ah ouais, pas con comme raisonnement…

  14. comment_type != "trackback" && $comment->comment_type != "pingback" && !ereg("", $comment->comment_content) && !ereg("", $comment->comment_content)) { ?>
  15. Comment by Madame C | Septidi Décade II Messidor An CCXIV at 18:18:25

    Si je commence à t’en parler, ça va casser mon raisonnement…

    Non Un Homme, je resterai mystérieuse sur ce coup là… :D

  16. comment_type != "trackback" && $comment->comment_type != "pingback" && !ereg("", $comment->comment_content) && !ereg("", $comment->comment_content)) { ?>
  17. Comment by Ange. | Nonidi Décade II Messidor An CCXIV at 21:31:20

    Je ne pense sérieusement pas que les parisiennes soient plus “chaudes” que les autres. Cela dit, je suis forcée d’avouer qu’avec mes copines, ou même avec de parfaits inconnus, la discussion dérape toujours inévitablement et rapidement sur le cul. Peut-être parce que c’est un sujet universel.

    ..::”~’Ǻñ§Ξ’~”::..

  18. comment_type != "trackback" && $comment->comment_type != "pingback" && !ereg("", $comment->comment_content) && !ereg("", $comment->comment_content)) { ?>
  19. Comment by djin | Décadi Décade II Messidor An CCXIV at 21:53:40

    Sans doute maxime et madame C voient-ils assez juste. A Pâââââris ont fait de sa gueule et puis quoi? Et puis rien.

  20. comment_type != "trackback" && $comment->comment_type != "pingback" && !ereg("", $comment->comment_content) && !ereg("", $comment->comment_content)) { ?>
  21. Comment by thitho7 | Primidi Décade III Messidor An CCXIV at 12:27:58

    Il n’y a plus de Parisiennes (ni de Parisiens) depuis longtemps…
    Quand j’ai vécu six mois à Paris, j’ai rencontré de tout… Une seule Parisienne… Un seul Parisien… Le reste, des étrangers et des provinciaux… Le Parisien a été chassé avec Pompidou-Giscard-Chirac… Une horreur…

    Bon, cela dit, je n’ai pas plus alors “découvert le sexe” avec les non-Parisiennes… Faut dire que c’était peu commode, la “Maison belgo-luxembourgeoise” pour “faire amitié” comme on dit plus au Sud…

    thith’


comment_type == "trackback" || $comment->comment_type == "pingback" || ereg("", $comment->comment_content) || ereg("", $comment->comment_content)) { ?>

Trackbacks & Pingbacks »»

  1. Comment by vinalia | Quintidi Décade II Messidor An CCXIV at 01:41:24

    Tu veux que je parle de Q sur mon blog ?

    Bon évidemment il faudrait que j’invente les histoires :D

  2. comment_type == "trackback" || $comment->comment_type == "pingback" || ereg("", $comment->comment_content) || ereg("", $comment->comment_content)) { ?>

    Trackbacks & Pingbacks »»

    1. Comment by nono | Quintidi Décade II Messidor An CCXIV at 12:01:58

      Oui, peut-être, mais bon, l’inconvénient, avec les baraques à frites, c’est que c’est gorgé d’huile. Du coup, ça fait un peu comme avec les savons mouillés. Tu crois que tu le tiens bien fermement, et puis pof, ça t’échappe des mains, et ça part au loin…

      Euh… si quelqu’un a compris ce que je viens de dire, je veux bien qu’on m’explique, parce que là, moi, c’est pas pour dire, mais je me suis auto-largué dans mon commentaire… Des fois, je me fatigue, si, si, vraiment… Je suis las, las, las…

    2. comment_type == "trackback" || $comment->comment_type == "pingback" || ereg("", $comment->comment_content) || ereg("", $comment->comment_content)) { ?>

      Trackbacks & Pingbacks »»

      1. Comment by bobzeflash | Quintidi Décade II Messidor An CCXIV at 16:04:17

        vinalia : je trouve qu’il y a beaucoup trop de Q sur ton blog…
        nono : tu as besoin de vacances (ah mince ! t’en reviens pas ???)
        un homme : c’est rigolo parce qu’il me semblait que les filles belges étaient moins tortilleuses… ou alors c’est juste la Belge que j’avais rencontré il y a quelques années (compliqué de faire une loi à partir d’un cas). Parce qu’à Paris c’est pas ça : ça fait la chaudasse planquée derrière son écran, et puis dans la vraie vie ça redevient une petite fille…

      2. comment_type == "trackback" || $comment->comment_type == "pingback" || ereg("", $comment->comment_content) || ereg("", $comment->comment_content)) { ?>

        Trackbacks & Pingbacks »»

        1. Comment by faust | Quintidi Décade II Messidor An CCXIV at 16:34:46

          on voit que tu prends pas la peine de t’attarder sur (dans ?) les bonnes, mon cher bob ! je croyais que t’aimes les chieuses ? (pour la 15è fois de la journée, oui je suis lourde)

        2. comment_type == "trackback" || $comment->comment_type == "pingback" || ereg("", $comment->comment_content) || ereg("", $comment->comment_content)) { ?>

          Trackbacks & Pingbacks »»

          1. Comment by Maxime | Quintidi Décade II Messidor An CCXIV at 22:05:35

            En tant qu’ancient parisien vivant à présent à Bruxelles, je n’ai pas l’impression d’y voir une différence. Certes, j’avoue ne fréquente pas la blogosphère féminine, assez curieusement je dirais même que sur internet, je fréquente probablement plus de gays que de nanas.

            Néanmoins, j’ai envie d’y mettre l’anonymat des grandes villes sur le coup. A Bruxelles, quand tu sors, où que tu ailles, tu as de fortes chances de tomber sur quelqu’un que tu connais. A Paris, c’est bien moins probable. Donc il est probable que certaines sous prétexte de rester anonymes, et de sentir leur anonymat plus solide, se lâche plus sur le grand ternet.

            Bon, j’admet, c’est un poil foireux ce que je dis, comme cette histoire de savonnette dans une baraque à frites.

          2. comment_type == "trackback" || $comment->comment_type == "pingback" || ereg("", $comment->comment_content) || ereg("", $comment->comment_content)) { ?>

            Trackbacks & Pingbacks »»

            1. Comment by Madame C | Septidi Décade II Messidor An CCXIV at 18:09:04

              Moi je dis que c’est celles qui en parlent le plus qui en font le moins!

              Ben quoi? Non, je n’ai pas de blog… Pourquoi?

            2. comment_type == "trackback" || $comment->comment_type == "pingback" || ereg("", $comment->comment_content) || ereg("", $comment->comment_content)) { ?>

              Trackbacks & Pingbacks »»

              1. Comment by Un Homme | Septidi Décade II Messidor An CCXIV at 18:12:29

                Madame C.: Tu peux prouver tes dires? ;)
                Maxime: ah ouais, pas con comme raisonnement…

              2. comment_type == "trackback" || $comment->comment_type == "pingback" || ereg("", $comment->comment_content) || ereg("", $comment->comment_content)) { ?>

                Trackbacks & Pingbacks »»

                1. Comment by Madame C | Septidi Décade II Messidor An CCXIV at 18:18:25

                  Si je commence à t’en parler, ça va casser mon raisonnement…

                  Non Un Homme, je resterai mystérieuse sur ce coup là… :D

                2. comment_type == "trackback" || $comment->comment_type == "pingback" || ereg("", $comment->comment_content) || ereg("", $comment->comment_content)) { ?>

                  Trackbacks & Pingbacks »»

                  1. Comment by Ange. | Nonidi Décade II Messidor An CCXIV at 21:31:20

                    Je ne pense sérieusement pas que les parisiennes soient plus “chaudes” que les autres. Cela dit, je suis forcée d’avouer qu’avec mes copines, ou même avec de parfaits inconnus, la discussion dérape toujours inévitablement et rapidement sur le cul. Peut-être parce que c’est un sujet universel.

                    ..::”~’Ǻñ§Ξ’~”::..

                  2. comment_type == "trackback" || $comment->comment_type == "pingback" || ereg("", $comment->comment_content) || ereg("", $comment->comment_content)) { ?>

                    Trackbacks & Pingbacks »»

                    1. Comment by djin | Décadi Décade II Messidor An CCXIV at 21:53:40

                      Sans doute maxime et madame C voient-ils assez juste. A Pâââââris ont fait de sa gueule et puis quoi? Et puis rien.

                    2. comment_type == "trackback" || $comment->comment_type == "pingback" || ereg("", $comment->comment_content) || ereg("", $comment->comment_content)) { ?>

                      Trackbacks & Pingbacks »»

                      1. Comment by thitho7 | Primidi Décade III Messidor An CCXIV at 12:27:58

                        Il n’y a plus de Parisiennes (ni de Parisiens) depuis longtemps…
                        Quand j’ai vécu six mois à Paris, j’ai rencontré de tout… Une seule Parisienne… Un seul Parisien… Le reste, des étrangers et des provinciaux… Le Parisien a été chassé avec Pompidou-Giscard-Chirac… Une horreur…

                        Bon, cela dit, je n’ai pas plus alors “découvert le sexe” avec les non-Parisiennes… Faut dire que c’était peu commode, la “Maison belgo-luxembourgeoise” pour “faire amitié” comme on dit plus au Sud…

                        thith’

                      Comments are closed