Japon: détails pratiques

En voyant les préparatifs de certaines et certains pour aller au Japon, je me dis que je pourrais évoquer mes propres préparatifs. Qui sait, cela pourrait peut-être servir à quelqu’un…

Avant toute chose, on va préciser que je ne suis pas un adepte des voyages organisés et que, par conséquent, j’ai tout organisé par moi-même ;)

Pour ce qui est du billet d’avion, j’avais choisi Air France qui me permettait de partir de Bruxelles-Midi en TGV pour rejoindre Roissy-Charles-de-Gaulle. Le billet coûtait 792,04 euros.

Autre incontournable des transports au Japon, l’inévitable, l’essentiel Japan Rail Pass que je me suis procuré chez ICTAM (ils étaient les moins chers, je ne me souviens plus du prix exact; mais ils ne comptaient que 8 euros de frais de dossier en plus du prix du Railpass converti en euros).

Toujours avant de partir, je voulais régler la question du logement sur place. Mes critères de selections étaient les suivants:

  • une auberge japonaise (ryokan)
  • possibilité de payer avec Visa
  • possibilité de réserver par internet1
  • s’il y avait la possibilité d’accéder à internet, c’était un plus

Le budget que je m’étais alloué tournait autour de 5000 Yens2 par nuit pour une chambre sans salle-de-bain et sans repas.

Voici les différentes auberges que j’ai visité chronologiquement:

  1. Pour mes premières journées à Tokyo, j’avais établi mes quartiers au Kikuya Ryokan dans le quartier d’Asakusa. L’installation est des plus rudimentaires, une petite chambre3, une petite salle-de-bain commune avec une autre chambre, le tout au premier étage d’un bâtiment ne payant pas de mine dans une petite rue. Le propriétaire est un personnage assez excentrique mais plutôt sympathique4. Bon, le plus gros avantage de cette auberge (en plus de son prix très démocratique: 4500 Yens par nuit) était sa situation: à deux pas d’Asakusa, à 5 minutes d’une station de metro sur la Ginza line, tout près de Ueno… Mais bon, je ne suis pas certain d’y retourner lors de mon prochain séjour, à moins de vouloir visiter ce coin-là de Tokyo.
  2. Mon étape suivante fût, à Nagoya, le Ryokan Meiryu. Relativement facile d’accès en metro5, une chambre nettement plus grande qu’à Tokyo, un vaste bain japonais (commun certes) et tout ça pour 5250 Yens par nuit. Si je repasse par Nagoya, je pense que j’y retournerai.
  3. Mon périple s’est poursuivi par Kyoto, qui est le seul endroit où j’ai eu quelques difficultés à trouver une auberge ayant encore des places disponibles pour la période qui m’intéressait. Bref, j’ai finalement pu réserver 5 nuits au Nihonkan (pour la somme modique de 23625 Yens). A nouveau, la situation, à 5 minutes de la gare de Kyoto, était idéale. L’accueil était des plus sympathiques6, la chambre était des plus adéquates; mais le bain était assez petit et les plafonds assez bas (aïe la téte :p). Bref, j’essayerai sans doute une autre auberge pour mon prochain séjour…
  4. Pour mes deux nuits à Osaka, j’ai logé au Kaneyoshi Ryokan où, pour un total de 14700 Yens, j’ai pu avoir une chambre avec salle-de-bain7. A nouveau, le positionnement de l’endroit (juste à côté de Dotombori) avait joué sur le choix; mais la chambre, bien que très spacieuse par rapport aux précédentes, était moins agréable que les autres. Je pense que j’essayerai de trouver un autre endroit (peut-étre plutôt du côté de Umeda que dans le centre) pour ma prochaine visite à Osaka.
  5. Retour à Tokyo, où je passe mes deux dernières nuit au Sawanoya Ryokan. La chambre est petite mais avec un évier (très pratique pour un porteur de lentilles comme moi), l’accueil est très familial, les bains très agréables et le prix tout à fait dans mon budget (5040 Yens par nuit). Le seul petit point noir est sa localisation un rien moins intéressante; mais pas vraiment un problème, et je pense que j’y retournerai sans hésitations.

A l’exception du Nihonkan à Kyoto, toutes les auberges possédaient un (ou plusieurs dans le cas du Sawanoya) ordinateur connecté à Internet et à Kyoto, dans la gare, le Tourist Information Center permet de se connecter à Internet pour 100 Yens les 15 minutes.

Pour ce qui est de l’utilisation des metros, elle est particulièrement aisée si vous maîtrisez un minimum d’anglais (il y a toujours ou presque un guichet automatique avec les instructions en anglais, et dans le metro, toutes les stations sont annoncées en anglais); par contre, pour les trains, si vous vous aventurez en dehors des grandes lignes, il vaut mieux maîtriser un minimum de japonais ;)

Bon, comme ce post commence a être relativement long, j’en ferai peut-être un autre sur la nourriture et d’autres aspects du Japon… :D

またね。

  1. même s’il fallait parfois confirmer par fax []
  2. à l’époque 1 euro valait +/- 155 Yens []
  3. mais je pense que toutes les chambres sont petites à Tokyo ;) []
  4. et comme j’ai bafouillé trois mots de japonais, il devait considérer que je comprenais la langue et n’a pas cessé de me parler en japonais :D []
  5. détenteur d’un Railpass, je l’ai exploité au maximum en choisissant de prendre une ligne de train locale jusqu’à la gare de Kanayama; c’est un des avantages de maîtriser un minimum de japonais ;) []
  6. il fallait se déchausser à l’entrée de l’auberge et ils ont beaucoup ri de mon 46 fillette ;) []
  7. oui, j’ai fait une exception à ma règle de sélection initiale []

9 Responses to Japon: détails pratiques


Comments

    comment_type != "trackback" && $comment->comment_type != "pingback" && !ereg("", $comment->comment_content) && !ereg("", $comment->comment_content)) { ?>
  1. Comment by thitho | Octidi Décade III Messidor An CCXV at 16:22:01

    une question qui me tarabuste; le bain commun permet-il de rencontrer des Japonais9es) plus aisément?
    oui-non-ça dépend de l’heure-autre?

  2. comment_type != "trackback" && $comment->comment_type != "pingback" && !ereg("", $comment->comment_content) && !ereg("", $comment->comment_content)) { ?>
  3. Comment by Un Homme | Octidi Décade III Messidor An CCXV at 16:59:45

    Reponse courte: non.
    Les bains sont separes entre hommes et femmes et meme dans les bains communs pour les hommes, je n’y ai rencontre personne…

  4. comment_type != "trackback" && $comment->comment_type != "pingback" && !ereg("", $comment->comment_content) && !ereg("", $comment->comment_content)) { ?>
  5. Comment by thitho | Octidi Décade III Messidor An CCXV at 18:30:43

    à quoi ça sert d’appeler ça des bains communs? C’est de l’arnaque pure!

  6. comment_type != "trackback" && $comment->comment_type != "pingback" && !ereg("", $comment->comment_content) && !ereg("", $comment->comment_content)) { ?>
  7. cAt
    Comment by cAt | Octidi Décade III Messidor An CCXV at 19:58:43

    Y a des hommes qui aiment ça, prendre des bains avec d’autres hommes (moi aussi note, mais je ne suis pas un homme…)

    La réponse est 4. En 2014, Un Homme retourne au Japon pour la 63ème fois. Il a rendez-vous avec Yamamoto, dans les bains du Ryokan Meiryu.

    Depuis 3 semaines qu’il ne l’a plus vu, Un Homme n’a cessé de penser à lui et à son torse glabre…

    Bref, vous imaginez bien la suite…

    :D

  8. comment_type != "trackback" && $comment->comment_type != "pingback" && !ereg("", $comment->comment_content) && !ereg("", $comment->comment_content)) { ?>
  9. Comment by Un Homme | Octidi Décade III Messidor An CCXV at 22:25:50

    HI hi hi hi…

    Bon, expliquons a ces etres denues de la comprehension la nuance entre “commun” et “en commun”. Comme je l’ai dit, le bain est commun, c’est a dire que l’endroit est utilise par plus d’une personne; mais le bain n’est pas pris en commun, j’etais a chaque fois seul dans le bain… Mais bon, si cAt veut venir avec, y a de la place :p

  10. comment_type != "trackback" && $comment->comment_type != "pingback" && !ereg("", $comment->comment_content) && !ereg("", $comment->comment_content)) { ?>
  11. cAt
    Comment by cAt | Nonidi Décade III Messidor An CCXV at 10:33:32

    Oui mais bon, c’est tentant mais c’est loin le Japon…

    ;)

    La réponse est 16. C’est le nombre de fois qu’Un Homme est allé aux bains communs du Ryokan Meiryu pour apercevoir le torse glabre de Yamamoto avant d’oser lui adresser la parole pour la première fois.

    Yamamoto a longtemps pensé que les européens étaient des gens très propres…

  12. comment_type != "trackback" && $comment->comment_type != "pingback" && !ereg("", $comment->comment_content) && !ereg("", $comment->comment_content)) { ?>
  13. Comment by Anne | Décadi Décade III Messidor An CCXV at 13:38:52

    Dis donc, vous avez toujours été dans des hôtels avec salle de bain dans la chambre? Ou vous fantasmez tellement sur les japonais-es (enfin, Thitho, t’es déjà servi pourtant ;-)), que vous en oubliez votre vocabulaire?

  14. comment_type != "trackback" && $comment->comment_type != "pingback" && !ereg("", $comment->comment_content) && !ereg("", $comment->comment_content)) { ?>
  15. Comment by Un Homme | Décadi Décade III Messidor An CCXV at 15:03:03

    Ah! merci Anne! :D

  16. comment_type != "trackback" && $comment->comment_type != "pingback" && !ereg("", $comment->comment_content) && !ereg("", $comment->comment_content)) { ?>
  17. cAt
    Comment by cAt | Décadi Décade III Messidor An CCXV at 16:16:12

    Et si ça tombe, c’était des fantasmes sur Un Homme hein…


comment_type == "trackback" || $comment->comment_type == "pingback" || ereg("", $comment->comment_content) || ereg("", $comment->comment_content)) { ?>

Trackbacks & Pingbacks »»

  1. Comment by thitho | Octidi Décade III Messidor An CCXV at 16:22:01

    une question qui me tarabuste; le bain commun permet-il de rencontrer des Japonais9es) plus aisément?
    oui-non-ça dépend de l’heure-autre?

  2. comment_type == "trackback" || $comment->comment_type == "pingback" || ereg("", $comment->comment_content) || ereg("", $comment->comment_content)) { ?>

    Trackbacks & Pingbacks »»

    1. Comment by Un Homme | Octidi Décade III Messidor An CCXV at 16:59:45

      Reponse courte: non.
      Les bains sont separes entre hommes et femmes et meme dans les bains communs pour les hommes, je n’y ai rencontre personne…

    2. comment_type == "trackback" || $comment->comment_type == "pingback" || ereg("", $comment->comment_content) || ereg("", $comment->comment_content)) { ?>

      Trackbacks & Pingbacks »»

      1. Comment by thitho | Octidi Décade III Messidor An CCXV at 18:30:43

        à quoi ça sert d’appeler ça des bains communs? C’est de l’arnaque pure!

      2. comment_type == "trackback" || $comment->comment_type == "pingback" || ereg("", $comment->comment_content) || ereg("", $comment->comment_content)) { ?>

        Trackbacks & Pingbacks »»

        1. cAt
          Comment by cAt | Octidi Décade III Messidor An CCXV at 19:58:43

          Y a des hommes qui aiment ça, prendre des bains avec d’autres hommes (moi aussi note, mais je ne suis pas un homme…)

          La réponse est 4. En 2014, Un Homme retourne au Japon pour la 63ème fois. Il a rendez-vous avec Yamamoto, dans les bains du Ryokan Meiryu.

          Depuis 3 semaines qu’il ne l’a plus vu, Un Homme n’a cessé de penser à lui et à son torse glabre…

          Bref, vous imaginez bien la suite…

          :D

        2. comment_type == "trackback" || $comment->comment_type == "pingback" || ereg("", $comment->comment_content) || ereg("", $comment->comment_content)) { ?>

          Trackbacks & Pingbacks »»

          1. Comment by Un Homme | Octidi Décade III Messidor An CCXV at 22:25:50

            HI hi hi hi…

            Bon, expliquons a ces etres denues de la comprehension la nuance entre “commun” et “en commun”. Comme je l’ai dit, le bain est commun, c’est a dire que l’endroit est utilise par plus d’une personne; mais le bain n’est pas pris en commun, j’etais a chaque fois seul dans le bain… Mais bon, si cAt veut venir avec, y a de la place :p

          2. comment_type == "trackback" || $comment->comment_type == "pingback" || ereg("", $comment->comment_content) || ereg("", $comment->comment_content)) { ?>

            Trackbacks & Pingbacks »»

            1. cAt
              Comment by cAt | Nonidi Décade III Messidor An CCXV at 10:33:32

              Oui mais bon, c’est tentant mais c’est loin le Japon…

              ;)

              La réponse est 16. C’est le nombre de fois qu’Un Homme est allé aux bains communs du Ryokan Meiryu pour apercevoir le torse glabre de Yamamoto avant d’oser lui adresser la parole pour la première fois.

              Yamamoto a longtemps pensé que les européens étaient des gens très propres…

            2. comment_type == "trackback" || $comment->comment_type == "pingback" || ereg("", $comment->comment_content) || ereg("", $comment->comment_content)) { ?>

              Trackbacks & Pingbacks »»

              1. Comment by Anne | Décadi Décade III Messidor An CCXV at 13:38:52

                Dis donc, vous avez toujours été dans des hôtels avec salle de bain dans la chambre? Ou vous fantasmez tellement sur les japonais-es (enfin, Thitho, t’es déjà servi pourtant ;-)), que vous en oubliez votre vocabulaire?

              2. comment_type == "trackback" || $comment->comment_type == "pingback" || ereg("", $comment->comment_content) || ereg("", $comment->comment_content)) { ?>

                Trackbacks & Pingbacks »»

                1. Comment by Un Homme | Décadi Décade III Messidor An CCXV at 15:03:03

                  Ah! merci Anne! :D

                2. comment_type == "trackback" || $comment->comment_type == "pingback" || ereg("", $comment->comment_content) || ereg("", $comment->comment_content)) { ?>

                  Trackbacks & Pingbacks »»

                  1. cAt
                    Comment by cAt | Décadi Décade III Messidor An CCXV at 16:16:12

                    Et si ça tombe, c’était des fantasmes sur Un Homme hein…

                  Comments are closed