Still alive!

Eh oui! C’est un peu le désert ici… Je sais, je sais, je vous abandonne. :/

J’avais prévu d’écrire des notes sur deux sujets; mais malheureusement je ne semble pas trouver le temps nécessaire pour m’y consacrer, et puis, d’autres ont déjà écrit sur les mêmes sujets, donc autant éviter les redites…

Le premier d’entre-eux concernait le tremblement de terre en Haïti et la réaction qui en a découlé.

En fait, ce qui m’a frappé était le décalage énorme entre les divers chiffres mentionnés.
Le nombre de victimes d’abord: 100, puis 150 et maintenant 200 mille personnes. Un chiffre qui défie l’imagination.

La réaction occidentale ensuite, parce qu’on n’a, évidemment, pas trop parlé de l’aide immédiatement apporté par Cuba et le Vénézuala dans le PPA. Mais l’on a beaucoup insisté sur l’ampleur du “déploiement humanitaire” qui se compte en dizaine de milliers de personnes (Marines américains compris)1.

Par contraste, le tout petit nombre de personnes dégagées des ruines, autour de 200 apparemment, ne peut que me laisser songeur. A-t-on rencontré le même genre de rapport (1/1000) lors d’autres importants tremblements de terre? (En Chine récemment, par exemple)

Le temps me manque malheureusement pour chercher plus loin. Une chose est certaine, les secours se sont concentrés sur la seule ville de Port-au-Prince et les autres zones touchées par le séïsme ont dû attendre de très longs jours (voire plus d’une semaine) avant de voir l’aide internationale se préoccuper d’elles.

Autre sujet sur lequel j’aurais voulu m’exprimer c’est la tendance actuelle à légiférer sur les chiffons que portent certaines femmes, pénalisant ainsi celles qu’on prétend défendre. Stratégie de diversion comme l’explique Le Monolecte.

Qu’est-ce qui suivra?
L’interdiction de la barbe (c’est bien connu, seuls les islamistes ou les gauchistes portent des barbes)?
L’interdiction de la calvitie (les skins, c’est tous des fachos)?

On est mal barré en tout cas…

  1. La question de la “sécurité” mériterait à elle seule un billet complet. Retenons essentiellement qu’il ne semblait pas y avoir de souci majeur de ce côté-là contrairement à ce qu’on nous laisse entendre pour justifier l’occupation militaire occidentale. []

Comments are closed