Hasta Siempre!

LA PAZ (AFP) – Evo Morales, dirigeant indigène du Mouvement vers le socialisme (MAS) et chef des planteurs de coca devrait devenir le premier président indien d’Amérique du Sud en obtenant la majorité absolue au premier tour de l’élection présidentielle avec plus de 51 %.

El pueblo unido jamas sera vencido…

[Edit] La version de Reuters est un rien plus pernicieuse:

LA PAZ, Bolivia (Reuters) – Evo Morales, who challenges U.S. anti-drug policies, was set to become Bolivia’s first Indian president and join Latin America’s shift to leftist leadership after winning an unexpectedly large majority in Sunday’s elections.

Comments are closed